Support Centre for Saxo Bank Switzerland

Clôturer une position sur les CFD

Le moyen de clôturer sa position est de prendre une autre position inverse sur le même CFD et avec la même quantité.

 

Lorsque vous achetez ou vendez un CFD, vous ouvrez une position sur le marché. Entre le moment ou vous avez ouvert votre position sur un CFD et le moment où vous la fermez, les cours du sous-jacent ont fluctué. C’est en calculant la différence entre le prix à l’ouverture de votre position et celui à la clôture que vous déterminez si vous effectuez une plus value ou si au contraire vous engrangez une perte. Afin que vous puissiez clôturer votre position sur un CFD au moment exact souhaité, il vous est indispensable de savoir comment clôturer votre position.

 

Il existe deux façons pratiques pour clôturer une position :

 

Un premier moyen de clôturer sa position est de prendre une autre position inverse sur le même CFD et avec la même quantité. Par exemple, si vous avez une position ouverte longue de 100 CFD Total, et que vous souhaitez clôturer votre position, vous allez passer un ordre sur le marché de vendre 100 CFD sur Total. Une fois que vous avez effectué l’opération contraire, vous deviendrez instantanément « square » ou « flat » sur votre tableau des ordres ouverts, signifiant que vous n’avez plus d’opérations en cours. L’inconvénient de cette méthode est qu’il faut surtout bien vérifier que vous avez rentré la bonne quantité et choisi le bon sens d’opération. Toutes les bonnes plateformes de trading pallient cet inconvénient et proposent un onglet dans lequel sont répertoriées toutes vos positions qu’elles soient acheteuses ou vendeuses. Vous pouvez généralement, grâce à cette interface, suivre l’évolution en temps réel de ces positions et le niveau et la composition de votre compte. Ainsi, pour chacune de ces positions, vous trouvez généralement, le prix du sous-jacent à l’ouverture de la position, le prix actuel du sous-jacent, et la plus ou moins value dégagée. Pour clôturer une position, il suffit alors de la sélectionner et de choisir l’option offerte par la plateforme : « clôturer la position ». Dans ce cas, la plateforme transmet en temps réel l’ordre au marché d’effectuer l’opération inverse de celle qui avait permis d’ouvrir la position.


La figure ci-dessous présente le relevé de compte d’un investisseur fictif. Nous remarquons que cet investisseur a ouvert quatre positions sur CFD : 2 positions longues sur les CFD Crédit Agricole et BNP Paribas et 2 positions courtes sur les CFD CAC 40 et Total. Apparemment, la stratégie de notre investisseur est de jouer le rebond des valeurs financières dans un marché qui, lui, reste globalement baissier (position courte sur l’indice CAC 40) et en particulier sur les valeurs énergétiques (position courte sur Total)


Figure 1 : Exemple de relevé de compte


Relevé de compte
Notre investisseur a donc notamment pris une position courte sur 10 CFD CAC40 qui génère déjà un bénéfice de 339 € soit de 1.17%. Admettons qu’il décide de clôturer cette position et de prendre ses profits. Il lui suffit de cliquer sur la petite croix bleue à droite sur la ligne présentant la position sur le CFD CAC 40. La fenêtre suivante apparaît. Il convient juste de confirmer l’ordre, en cliquant sur le bouton « position de clôture ».

Figure 2 : Exemple de relevé de compte



Dans notre exemple, nous remarquons que le temps que notre investisseur passe son ordre de clôture de position, le cours du CFD a encore évolué. Ici l’évolution est malheureusement défavorable, puisqu’il ne génère plus qu’un bénéfice de 321.70 € contre 339 € lorsqu’il a décidé de clôturer sa position. Un moyen de s’assurer un prix d’achat ou de vente pour récupérer ses profits, comme dans l’exemple ci-dessus, ou de limiter ses pertes, consiste à utiliser les différents types d’ordres qu’il est possible de placer sur les marchés. Le paragraphe suivant vous présente ces différents ordres.


 

Related Articles